Saturday May 27th 2017

Patrimoine

Histoire de la commune

Brignac était connu en 1165 sous le nom romain de Brennac.
La paroisse de Brignac est très ancienne. Au XIIIe siècle elle appartenait à l’Abbaye de Paimpont.
Les chanoines réguliers y fondèrent le prieuré de Saint Barthélémy.
Notons la pauvreté du prieuré de Brignac, le revenu annuel de son prieur recteur ne dépassait pas 410 livres en 1730.
Brignac dépendait du diocèse de Saint-Malo, du doyenné de Lanoué, du Vicomté du Porhoët et de la sénéchaussée de Ploërmel.

Aucun vestige romain n’a été trouvé sur son territoire, quant aux Bretons (de Grande-Bretagne), ils ont occupé la contrée jusqu’au VIe siècle.

Erigé en commune le 14 décembre 1790, il est rattaché au canton de Mauron. En 1801, Brignac entre dans le diocèse de Vannes.

En 1843 on plaçait Brignac dans un « fond » à 13 heures trente de Saint-Malo son évêché, à 10 heures trente de Rennes son ressort et à 5 heures et quart de Montauban sa subdélégation.

Traversée par la rivière au Duc (l’actuel Yvel), la commune de 1312 hectares présentait des terres de mauvaise qualité, peu de pâturages et ne produisait que peu de grains.

Les recteurs nommés par l’Abbaye de Paimpont habitaient le presbytère, on y compta jusqu’à neuf personnes (recteur, curé, bonne, servante…).

Les calvaires :

De nombreux calvaires se dressent le long des routes.
Si l’art religieux vous intéresse, vous pouvez découvrir de nombreux christs en granit du début du XVème : « Christ triomphant » et « patent ».

On peut citer :

Le calvaire de la Corbinais
Les deux calvaires du bourg
Les croix en Bois à la ville es Moreux, Coefféro, La marglas, Pennedeuc.

Les fours des villages :

Typique du pays Gallo, des fours, faits de Terres et avec une base en pierre, sont aussi disséminés sur la commune. Il permettait aux gens des villages de mutualiser la préparation de pains.

La fontaine de Saint Barthélémy :

caché dans une prairie sur la route de la ville au lot. Saint Barthélémy a toujours comme symbole : un bout de bois.
Or, La légende dit  :
« Qu’un jour, un mauvais plaisant avait emporté ce petit bâton, aussitôt la pluie se mit à tomber avec une grande violence. Le beau temps ne revint qu’après la restitution de l’objet à son propriétaire !».

La chapelle de sainte-Anne (en Ménéac)

La chapelle Sainte-Anne de la Ryaie est aussi un élément remarquable à voir sur la route de Brignac / Merdrignac. Cependant, elle est privée et elle est attenante au château non loin. La chapelle est fermée toute l’année, cependant, elle est ouverte le 26 juillet pour le pardon de Sainte-Anne.

Derniers articles

Spectacle de théâtre de fin d’année: vendredi 9 juin

Spectacle de théâtre de fin d’année: vendredi 9 juin

  Les enfants extraordinaires & Les Machines Toute l’année, l’Office Culturel de Mauron anime des [En lire plus]

Exposition Ateliers d’Arts plastique

Exposition Ateliers d’Arts plastique

Exposition du 3 juin au 30 juin Toute l’année, l’Office Culturel de Mauron anime des ateliers d’Arts [En lire plus]

Pentecôte du roi Arthur 3 et 4 juin 2017

Pentecôte du roi Arthur 3 et 4 juin 2017

+ d’informations sur le site du Centre de l’imaginaire Arthurien     [En lire plus]

« jardiner au naturel » 30 mai

« jardiner au naturel » 30 mai

Les ateliers « Jardinage au naturel » se poursuivent ! Au programme  de ce 3ème RDV, les [En lire plus]

Nouveaux Sites

    Administration

    Archives